left arrowAccueil blog

Partez à la découverte des Dabbawalas : des livreurs indiens sans équivalent à travers le monde

Chaque jour à Bombay, près de 4 000 hommes distribuent près de 175 000 repas à travers la ville dans un balai réglé au millimètre près. Le taux d’erreur est estimé à 1 sur 16 millions et les retards se comptent en secondes et non en minutes dans cet exercice qui demande une organisation parfaite.

 

Privilégier le fait main

Ces hommes appelés Dabbawalas sont donc des livreurs de repas sans équivalent à travers le monde. Chaque jour, ils réceptionnent des centaines de milliers de boîtes contenant les déjeuners confectionnés par des épouses ou des mères pour leurs maris ou enfants qui sont au travail. Les dabbawalas locaux qui envoient et réceptionnent les déjeuners sont connus personnellement des clients ce qui permet d’avoir une relation de confiance. Ce système est particulièrement prisé en Inde car les Indiens ont une aversion pour les systèmes de restauration rapide et préfèrent consommer des plats qui sont faits maison.

 

Une organisation millimétrée

Chaque matin, les dabbawalas locaux regroupent les boîtes qui sont ensuite acheminés par train jusqu’aux gares rattachées à la destination indiquée sur la boîte. A chaque arrêt dans une gare, les boîtes qui correspondent sont débarquées et livrées par des dabbawalas locaux. La boîte doit être livrée à l’heure indiquée sur celle-ci et nécessite donc un timing parfait.

La livraison s’effectue à pied, en train, à bicyclette, ou en marchant avec un plateau en équilibre sur leur tête. Ce dernier mode de livraison est assez impressionnant tout comme celui à bicyclette vu le nombre de boîtes transportées. Après le déjeuner, chaque dabbawala ramasse les boîtes vides qu’il a livré et les réexpédie à son propriétaire.

 

Vidéos pour découvrir les dabbawalas

Dabbawalla from The Perennial Plate on Vimeo.

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et la rédaction, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2594 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *