left arrowAccueil blog

Air France : grèves prévues les 23 et 30 mars 2018

Suite à la réunion intersyndicale de ce jeudi 15 mars, les syndicats Air France ont décidé d’ajouter une nouvelle journée de grève à celle déjà programmée. Des perturbations sont ainsi à prévoir le 23 mars prochain ainsi que le jeudi 30 mars 2018, à la veille du week-end de Pâques.

Les deux journées de grève sont espacées d’une semaine afin de « laisser une chance aux négociations » précise Sandrine Techer, membre du syndicat SNPNC. L’intersyndicale Air France, qui comprend dix syndicats d’hôtesses et stewards, de personnels au sol et de pilotes, se réunira de nouveau le 26 mars prochain « pour décider de ce qui va se passer après » indique Grégoire Aplincourt, représentant du deuxième syndicat de pilotes à Air France.

Au mois de février, la grève de l’intersyndicale avait entraîné l’annulation de 50% des vols long-courriers. Le trafic d’Air France avait au total été réduit d’un quart par rapport au programme de vols habituel. Les conditions de vols devraient être connues de 24h à 48h avant le début du mouvement de grève.

 

Quelles sont les mesures commerciales proposées pour le 23 mars 2018 ?

Le programme de vol de la compagnie ne sera connu que la veille du mouvement mais Air France indique déjà que des annulations de vols sont à prévoir et qu’elle pourrait être contrainte de refuser des passagers afin de pouvoir assurer certains vols avec un équipage réduit.

La compagnie propose aux possesseurs d’un billet, émis jusqu’au 16 mars 2018 inclus, d’anticiper leurs voyages les 20 ou 21 mars ou bien de les reporter du 25 au 28 mars 2018 inclus. Les voyageurs ont également la possibilité de reporter leurs déplacements au-delà du 28 mars 2018, de changer de destination ou de ville de départ mais aussi d’annuler complètement leurs voyages. Dans tous les cas, Air France précise qu’un avoir valable un an sur Air France, KLM ou HOP! sera proposé.

En cas d’annulation de votre vol ou si celui-ci est retardé de plus de 5 heures, et que vous renoncez à voyager, vous pouvez demander le remboursement de votre billet. Étant donné que l’annulation des vols est due à une circonstance extraordinaire, vous ne pourrez pas bénéficier de la compensation supplémentaire prévue par le règlement européen 261/2004.

Sources : Le Figaro, Ouest France – Crédit Photo : Slasher-fun

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2405 articles sur le blog de KelBillet.

Un commentaire

  1. sonia dit :

    Honteux !
    Encore une fois on prend les gens en otage.
    C’est toujours ceux qui ont le plus d’avantages qui font des grèves.
    Les gens qui sont dans la « vraie vie », avec des petits boulots, ne font jamais la grève.
    Il économisent pendant des mois pour se payer un billet, que des gens déconnectés de la réalité font sauter en une journée.
    Allez bosser dans le privé, dans la vraie vie, et vous vous rendrez compte de ce que vous avez.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *