left arrowAccueil blog

Le concept de coavionnage validé par les instances européennes

Après le comoturage ou encore le cocamionage, un autre mode de transport basé sur l’économie prend son envol depuis quelques mois : le coavionnage. Comme pour le covoiturage, il s’agit de transporter un passager d’un point A à un point B en partageant les frais sauf que, dans ce cas-ci, le trajet se fait en avion.

Si la pratique a été bridée en France depuis quelques mois par la DGAC pour des questions de sécurité, l’agence européenne pour la sécurité aérienne (EASA) vient de valider le concept en dévoilant une charte sécuritaire. Les sites de coavionnage, dont les français Wingly et Coavmi, doivent s’assurer du bon respect de cette charte et former leurs utilisateurs aux règles en vigueur afin de pouvoir proposer leurs services sur le territoire européen. Selon l’EASA, la pratique du coavionnage peut permettre l’essor de l’aviation légère mais aussi le renforcement de la sécurité dans ce secteur.

Bertrand Joab-Cornu, co-fondateur de Wingly précise, qu’ils sont « très satisfaits de la charte sécuritaire construite par l’EASA. Elle vient encadrer la sécurité des vols de coavionnage sans brider le développement de notre activité. […] L’agence nous a considérés comme une opportunité pour transformer les points faibles identifiés par l’aviation civile française en points forts pour améliorer la sécurité du secteur tout entier. » Il conclut en se montrant optimiste sur « une évolution du cadre réglementaire en France dans les prochains mois. Nous répondrons présents si la DGAC créé un nouveau groupe de travail pour construire un cadre coavionnage adapté aux particularités de l’aviation légère hexagonale, particulièrement associative. Mais il faudra que cela se fasse vite ».

La charte n’étant pas contraignante, la France peut continuer à appliquer sa dérogation comme actuellement. Selon les informations de Maddyness, la Commission Européenne devrait se pencher sur la question au mois de juin prochain.

Sources : Tour Hebdo, Maddyness, Wingly – Crédit Photo : Lionel Allorge [GFDL, CC BY-SA 3.0 or FAL], via Wikimedia Commons

Tags:

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2417 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *