left arrowAccueil blog

Interdits de shorts, des conducteurs de trains suédois optent pour la jupe

En Suède, des conducteurs de trains, qui n’ont pas le droit de travailler en short malgré des températures de 35°, ont opté pour une solution surprenante : le port de la jupe !

 

Interdiction de porter le short

La direction suédoise de l’équivalent du RER en France a interdit à ses conducteurs de train le port du short au nom de sa politique comme le souligne un porte-parole de la compagnie : « notre politique est que vous devez être habillé de façon correcte et appropriée lorsque vous représentez Arriva, et cela signifie que vous devez porter des pantalons lorsque vous êtes un homme, et une jupe lorsque vous êtes une femme, mais en aucun cas des shorts ».

 

Le port de la jupe pour protester

Afin de protester contre cette règle et plutôt que de se mettre en grève comme ce fut le cas avec les conducteurs de bus de Marseille à cause de leurs pantalons trop petits, les conducteurs de trains ont décidé d’opter pour la jupe. Une décision qui n’est pas contraire à la politique de l’entreprise selon les propos d’un porte-parole relayé par Ouest-France : « si un homme préfère porter un vêtement de femme, par exemple une jupe, c’est OK ».

Ce nouvel uniforme présente malgré tout des désavantages notamment pour monter à bord des trains comme le confiait un conducteur qui espère que le short sera autorisé. Réponse en automne lorsque la compagnie reverra sa politique vestimentaire. En attendant, les passagers devront s’habituer à voir les conducteurs en jupe pendant tout l’été.

 

Vidéo sur les conducteurs en jupe

A propos de l'auteur : Alexandre de KelBillet

Alexandre de KelBillet

Passionné par le web et le journalisme, j'interviens auprès de KelBillet comme rédacteur web. Amoureux de la Bretagne, de Londres et de la Moselle, je suis un adepte des transports en commun pour m'y rendre. Signe particulier : je sais mieux me repérer à Londres qu'à Rennes, ma ville natale.

a écrit 2439 articles sur le blog de KelBillet.

Laisser un commentaire

Merci de répondre à cette question pour valider votre commentaire *